Les 10 tendances du e-commerce qui se confirment en 2015

Les français ont dépensé 57 milliards d’euros sur Internet en 2014 et qu’il devrait franchir la barre des 60 milliards en 2015 (source FEVAD). Si le m-commerce et les places de marché sont les stars du bilan annuel du e-commerce en France réalisé par la FEVAD, ce ne sont pas les seules tendances du e-commerce à suivre en 2015 pour booster votre trafic et votre taux de conversion. Kangourouge en a listé 10 pour vous et, que vous ayez déjà un site e-commerce ou que vous soyez en phase de création, nous vous conseillons de les prendre en compte dans votre stratégie de développement.

I – Sur votre site e-commerce

Les 6 premiers conseils que nous allons vous donner dans cet article concernent directement votre site e-commerce, à la fois dans son ergonomie que dans son contenu.

separateur_article_ecommerce_1

1/Penser mobile

Vous n’êtes pas encore convaincu par le m-commerce ? Eh bien sachez qu’il a progressé de 60% en 2014 ! Par ailleurs, Google l’a annoncé il y a quelques jours, un nouveau critère va être pris en compte dans son algorithme : le « mobile friendly« . A partir du 21 avril 2015 les sites utilisant le responsive design ou proposant une version mobile se verront avantagés dans les résultats du moteur de recherche. Penser mobile c’est donc à la fois miser sur le m-commerce mais aussi travailler son SEO.

separateur_article_ecommerce_2

2/Proposer un contenu et des visuels de qualité

Depuis quelques temps déjà le contenu est devenu un élément majeur pour les sites web. Vous devez intéresser l’internaute qui arrive sur votre site web. Centrez votre boutique en ligne sur les besoins de vos clients, donnez leur accès facilement à l’information qu’ils recherchent, soignez la description sur vos fiches produit, précisez ce qui fait la nature et la spécificité de vos produits grâce aux mots clefs de longue traîne, donnez des conseils sur l’utilisation de vos produits et proposez des visuels de qualité (40% des internautes sont d’avantage attirés par un contenu visuel plutôt que par un contenu uniquement textuel) tout en choisissant un ton adapté à votre cible. Cela vous permettra de générer du trafic qualifié sur votre site web et d’augmenter la durée moyenne de vos visites.

separateur_article_ecommerce_3

3/Penser SEO et expérience utilisateur

Nous vous en parlions dans notre article sur le référencement naturel, le SEO et l’expérience utilisateur sont aujourd’hui étroitement liés. Mettez à disposition des internautes un site rapide, léger et essayez d’améliorer l’expérience d’achat de vos clients. Personnalisez l’expérience utilisateur en suggérant à l’internaute le bon produit au bon moment, envisagez la mise en place d’un chat sur votre site e-commerce et proposez un tunnel de commande rapide permettant au client de payer quasiment en un clic.

separateur_article_ecommerce_4

4/Soigner les pages de paiement

Le paiement est une étape cruciale dans la conversion. Vous devez offrir un environnement sécurisant à vos clients. Cela passe par la personnalisation de l’ensemble de votre parcours client (des pages de paiement au ticket client), par gestion des notifications envoyées à vos acheteurs et une sécurité de paiement (agrément de la plateforme, 3D Secure sélectif, module de gestion de fraude…). Si l’internaute ne se sent pas en sécurité sur votre site internet, il ne finalisera pas sa transaction.

separateur_article_ecommerce_5

5/ Soigner les éléments juridiques

Tout comme l’étape de paiement, les éléments juridiques présents sur votre site vont contribuer à rassurer l’internaute. Et sachez que ce-dernier est de plus attentif à ces éléments. Un tunnel de vente conforme à la loi Hamon, des mentions légales complètes et facilement accessibles, des conditions générales de ventes conformes au droit de la consommation sont autant d’éléments qui feront de votre boutique en ligne un site de confiance aux yeux de vos visiteurs. Il en va de même concernant votre positionnement sur ce qui concerne la protection des données (gestion des cookies et politique de confidentialité).

separateur_article_ecommerce_6

6/ Réactiver les paniers abandonnés

Les paniers abandonnés sont le fléau de l’e-commerce. Il faut savoir qu’en moyenne 70% des visiteurs de sites e-commerce abandonnent leur panier avant d’avoir finaliser la transaction et sortent ainsi du tunnel de commande. Avant de relancer les paniers abandonnés il faut déjà commencer par comprendre ce qui provoque ces abandons. Ils peuvent être dus à des frais de livraison trop onéreux, à une comparaison des prix qui aura orienté l’internaute vers l’un de vos concurrents, à l’apparition de frais cachés au moment du paiement, à un processus de commande trop long, à l’obligation de créer un compte pour acheter, à un délai de livraison trop long ou pas clairement indiqué, au fait que les coordonnées de contact ne soit pas indiquées sur le site, à un trop faible nombre de moyens de paiements proposés ou encore au fait que le site n’inspire pas confiance. Une fois que vous aurez optimisé votre site en suivant nos conseils précédent, vous aurez réduit les raisons qui poussent les internautes à abandonner leur panier. Vous pouvez alors mettre en place des emails de relance panier afin de réactiver ces clients potentiels qui sont encore chaud. Comme pour tout emailing, vous devrez soigner 3 critères : l’objet du mail, son contenu et le timing d’envoi de la relance. Une autre bonne manière de toucher de nouveau ces visiteurs encore chaud est de mettre en place des campagnes de remarketing.

II – Dans votre stratégie webmarketing

separateur_article_ecommerce_7

7/Investir dans le SEA et la publicité en ligne

Même si vous avez un bon référencement naturel et que vous mettez régulièrement tout en oeuvre pour optimiser ce SEO, il est aujourd’hui nécessaire d’investir dans le SEA. N’hésitez pas à mettre en place des campagnes Adwords, la régie publicitaire de Google mais ne négligez pas non plus les régies annexes qui sont en plein essors comme Bing Ads, Facebook ou Twitter Ads qui de plus offrent des options de ciblage très précises et  des outils ROIstes de plus en plus précis. Le mobile impacte fortement le SEA en 2015 avec la possibilité d’ajuster vos enchères sur les smartphone et les options de géolocalisation. L’autre grande tendance 2015 est la personnalisation des annonces avec le remarketing ou l’affichage du produit via Google Shopping.

separateur_article_ecommerce_8

8/Soigner sa présence sur les réseaux sociaux

Aujourd’hui plus que jamais être simplement présent sur les réseaux sociaux en n’y diffusant que vos produits ne suffit plus. Votre présence sur les réseaux sociaux doit découler d’une stratégie construite qui prend en compte les caractéristiques de votre cible et l’histoire que vous souhaitez leur raconter, l’expérience que vous souhaitez leur faire vivre, sans oublier que ce que votre cible cherche c’est de l’information exclusive et des avantages personnalisés. Enfin l’interaction avec votre communauté doit être au centre de vos préoccupations. Vous devez considérer les réseaux sociaux comme levier d’amélioration de l’expérience utilisateur.

separateur_article_ecommerce_9

9/Ne pas négliger l’emailing

Si on constate une légère baisse dans les investissements concernant l’emailing (-3% en 2015), il reste un levier majeur dans la fidélisation clients. Mettez ainsi en place un envoi de newsletter régulier plutôt que d’envoyer des emails ponctuellement. Enfin, pour garantir l’ouverture de vos emails, ne négligez pas la personnalisation de vos campagnes d’email. Segmentez votre base pour envoyer le bon message à la bonne cible et personnalisez vos messages pour humaniser votre discours et faire sentir à votre lecteur qu’il est unique.

separateur_article_ecommerce_10

10/Vendre sur les places de marché

Les places de marché prennent de plus en plus d’importance depuis ces 3 dernières années et le volume des ventes réalisées sur ces-dernières a progressé de 53% en 2014. Utilisez les places de marché peut vous permettre d’augmenter significativement votre CA. Attention cependant à mettre au point une stratégie pour que les places de marché ne nuisent pas à votre site internet. Par exemple, changez les titres et les descriptions de vos produits sur les places de marché afin d’éviter le duplicate content, vous pouvez aussi ne choisir de les utiliser que pour du déstockage, ce qui vous permettra de garder vos produits phares en exclusivité sur votre site. Enfin, n’hésitez pas à réinvestir une partie des bénéfices générés par les places de marché pour faire des actions marketing visant à augmenter la notoriété de votre propre site.

 

Icônes by Jo Szczepanska / CC to [icon]

 

Laisser un commentaire